Retour

Actus

Le contenu, terreau de la marque employeur

Tribune

La guerre des talents est en marche. Dans son sillage, les DRH et les communicants des entreprises préemptent un nouveau territoire de communication pour attirer les meilleurs candidats : la marque employeur.

Située au croisement des problématiques d’image interne, de réputation externe et d’identité, la marque employeur prend à contrepied la financiarisation des sociétés et le court-termisme en reconsidérant la culture d’entreprise comme levier de la performance. Et c’est tant mieux ! Pour séduire ses futurs collaborateurs, l’entreprise doit désormais se raconter à travers ses engagements, ses valeurs, ses projets, ses procédés. Tout ce qui constitue finalement son histoire et son patrimoine culturel.

Dans ce contexte, concevoir une stratégie d’information influente et produire des contenus intéressants et utiles devient une nécessité pour l’entreprise qui souhaite construire une marque employeur crédible et pérenne. Pour plusieurs raisons :

 

LES CANDIDATS SE RENSEIGNENT

Ils ont les compétences et les moyens de trouver de l’information sur leur futur employeur. A ce titre 95 % des chercheurs d’emploi vérifient la réputation de leur potentiel employeur avant de postuler, selon une étude menée par le portail de recrutement en ligne StepStone.

 

LES CANDIDATS RÉCLAMENT MOINS DE PAROLES, PLUS DE PREUVES

L’exigence des jeunes diplômés et des cadres a évolué. Au delà de la seule rémunération, les valeurs de l’entreprise, le cadre de travail et les perspectives d’évolution sont devenus des priorités absolues. Et pour les valoriser, l’information est primordiale.

 

LES CANDIDATS SONT NOMBREUX

Mieux recruter, c’est d’abord réduire les coûts et limiter le turnover. Une étude menée en 2013 par le réseau social LinkedIn démontrait qu’une marque employeur efficace permettait de réduire de 50% ses frais de recrutement et de 30% son turnover.

Bien positionné et correctement diffusé, le dispositif d’information va ainsi contribuer à créer une identité de marque, une notoriété et une autorité dans son secteur d’activité. De bons contenus vont aussi servir à occuper le terrain digital grâce au référencement.

Sans oublier les enjeux internes. Des contenus engageants et pertinents permettent à coup sûr de mobiliser et de fédérer ses collaborateurs. Premiers ambassadeurs de la marque employeur, les employés ont ainsi le pouvoir de faire ou de défaire une réputation sur le web et les réseaux sociaux, donnant à voir l'entreprise telle qu'elle est vraiment…

 

Ce blog a également été publié sur InterMédia, dans ma chronique "Do you speak contenu ? Petites et grandes stratégies éditoriales".

Retour en haut