Retour

Actus

Communication interne : 5 raisons d'oser Snapchat

Tribune

Avec 8 millions d’utilisateurs actifs chaque jour en France, Snapchat fait une percée fulgurante dans la jungle des réseaux sociaux. À tel point que le petit fantôme est l’un des enjeux forts de l’année pour les communicants. Avec une question : comment intégrer ce nouvel outil dans ma stratégie de communication interne ?

Si certaines marques utilisent déjà l’application pour s’adresser à leurs clients (Lacoste, Mercedes, McDonald’s, LDLC), rares sont celles qui ont franchi le pas pour leurs collaborateurs.

Voici pourtant 5 bonnes raisons d’oser Snapchat :

POUR TOUCHER UNE CIBLE HERMÉTIQUE AUX MÉDIAS TRADITIONNELS

Ce n’est pas une surprise : au royaume de Snapchat, les jeunes sont rois. 62% des 16-24 ans utilisent l’application chaque semaine en France (source : Kantar TNS). Et le réseau a largement détrôné Facebook auprès de la génération Z. Une aubaine pour la communication interne, qui a de plus en plus de mal à toucher ces fameux « millenials » avec les outils traditionnels comme le magazine, la newsletter ou même l’intranet.

Dans un dispositif éditorial interne, Snapchat, qui fonctionne uniquement sous forme d’application sur smartphone, peut donc s’avérer très utile pour cibler les jeunes.

 

POUR SON AUTHENTICITÉ

La force de Snapchat réside dans sa spontanéité. C’est d’ailleurs le côté vrai et authentique des contenus qui séduit autant la génération Z (lire à ce propos "Marketing et Génération Z : Nouveaux modes de consommation et stratégies de marque" par Elodie Gentina).

À l’inverse des photos hyper travaillées d’Instagram, le fantôme fait la part belle au réel, à l’instant. À mille lieux d’une communication descendante et ultra verrouillée, l’application invite au lâcher prise. Et comme le contenu est éphémère, on peut expérimenter sans risque. D’autant plus que le réseau ne permet pas de liker ou de commenter les snap, à la différence de Facebook. La vidéo d’un commercial en action sur un salon n’a pas eu l’effet attendu ? Personne ne le saura. La photo d’un pot d’anniversaire a généré beaucoup de discussion autour de la machine à café et créé du lien ? Il faudra renouveler ce genre d’information. Bref, l’éphémère permet d’ajuster votre stratégie de contenus en temps réel.

 

POUR EXPÉRIMENTER DE NOUVEAUX FORMATS DE CONTENUS

Snapchat est un formidable terrain de jeu pour s’initier aux nouvelles formes de narration. L’application propose plusieurs formats qui collent parfaitement aux besoins de la communication interne. Premier usage : le message direct sur le compte de l’entreprise. Éphémère (10 secondes avant de s’effacer), il permet de diffuser une information simple, traitée de manière très visuelle : le portrait d’un nouveau collaborateur, la photo de la signature d’un partenariat stratégique, une vidéo de chantier… Avec les stories, Snapchat troque l’éphémère pour le quotidien, puisque les contenus sont consultables pendant 24h. L’idée est de mettre en place un véritable storytelling pour embarquer ses abonnés dans une histoire. Exemple : une journée dans la peau d’un employé.

De nouveaux formats sont également à explorer :

  • les live stories qui permettent par exemple de regrouper tous les snaps d’un même événement, à la façon d’un hashtag.
  • les tchats de groupe.
  • les vidéos live avec les lunettes connectées Spectacles.
  • les geofilters, permettant de débloquer des filtres personnalisés (logos, images, pastilles…) uniquement accessibles dans un lieu déterminé

Au-delà de l’outil, Snapchat permet donc de repenser sa communication éditoriale, en étant toujours plus simple et plus créatif. Une bonne pratique qui ne manquera pas d’être dupliquée sur l’ensemble des supports d’information de l’entreprise.

 

POUR GÉNÉRER DE L’ENGAGEMENT

À la différence d’autres réseaux sociaux, les utilisateurs de Snapchat doivent faire la démarche d’aller sur les stories d’une marque pour découvrir ce qu’elle a à raconter. Une attitude proactive qui nécessite en amont, de la part des entreprises, de proposer des contenus suffisamment créatifs et engageants. À cette condition, Snapchat peut devenir l’outil idéal pour inviter la génération Z à découvrir les coulisses d’un service ou d’un événement. Ce contenu exclusif, non diffusé sur les autres supports de communication interne, sera particulièrement apprécié sur l’application : des photos et vidéo des collaborateurs prises sur le vif, dans leur quotidien. Le site de lifestyle Highsnobiety poste régulièrement des stories mettant en lumière le travail des journalistes et des équipes travaillant à l’élaboration du magazine et des articles. Cela permet d’engager une vraie relation avec ses followers.

Mieux, dans une démarche de UGC (used generated content), pourquoi ne pas mettre à disposition des collaborateurs des filtres (images, pastilles, logos…) pour personnaliser leurs snaps réalisés au travail ? Une démarche de co-production particulièrement appréciée par les millenials.

 

POUR MARQUER LES ESPRITS

Dernier avantage à investir rapidement Snapchat en communication interne : être un pionnier et se construire, ou consolider, une image innovante et dynamique. Un argument de poids en interne pour fidéliser les collaborateurs et nourrir sa marque employeur.

Retour en haut